Assur Hérault

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

ASSURANCE DÉPENDANCE

Souscrire un contrat dépendance pour soi et pour les autres.


  • La motivation première de souscription est la volonté d’adopter une attitude responsable vis-à-vis de ses proches.
    Comme nous l’avons bien compris en matière d’écologie, nous nous devons d’être responsables sur la question du monde que nous souhaitons léguer aux générations futures. Il en va de même pour la dépendance, et le premier ressort de motivation est une démarche fondamentalement responsable à l’égard de nos descendants à qui nous ne souhaitons pas transmettre la charge morale et financière de notre dépendance.
    Cette question est d’autant plus sensible pour les femmes qui trop souvent, après avoir élevé leurs enfants, se retrouvent avec le poids de soutenir leurs parents dépendants, voire, ensuite, leur mari. C’est aussi pour cela que les femmes sont plus sensibles à l’assurance dépendance.
  • En outre, dans le contexte économique actuel, nos enfants auront suffisamment de difficultés à construire leur vie pour ne pas leur créer de charges financières supplémentaires – puisqu’ils ont obligation de subvenir aux besoins de leurs parents – ni morales – en effet, aider une personne dépendante impacte directement la santé d’une personne et son psychisme.
  • S’assurer de pouvoir se maintenir à son domicile
  • S’assurer de pouvoir léguer un patrimoine à ses proches
  • Le maintien à domicile ou les solutions d’hébergement médicalisé ont un coût significatif qui peut conduire à liquider un patrimoine durement constitué et voué à aider ses descendants.
  • Pouvoir se reposer sur des spécialistes de la dépendance pour se simplifier la vie
    Lorsque survient l’état de dépendance, la personne concernée comme ses proches se sentent fortement déstabilisés, voire démunis. Car sur les difficultés directement liées à la dégradation de l’état de santé, viennent se greffer les incertitudes sur les démarches à mener. C’est un bouleversement pour tout le cercle familial, qui apprécie dès lors de pouvoir se simplifier la vie en s’en remettant à un tiers qui va le guider et l’accompagner.
    Bien souvent, la personne qui souscrit un contrat dépendance sera en premier lieu confrontée à la dépendance de ses parents. Elle n’est alors pas dépendante mais aidante, et a alors besoin qu’une large palette de services « aidants » lui soient proposés : écoute psychologique, protection juridique, solutions de répit, …
    C’est à ce moment que l’importance du volet de services proposé par l’assureur prend tout son sens : la vie devient beaucoup plus compliquée, et il est appréciable de se sentir soutenu avec bienveillance.
    L’objectif d’un contrat dépendance peut donc être vu comme le moyen de préserver le cercle familial. Idéalement, rechercher des contrats qui protègent les enfants de l’assuré, mais aussi ses parents a fortiori si ces derniers ne sont pas assurés.